Andereno bat ikhusi nuen

Andreño bat ikhusi nuen igande goizño batez;
Bista beian agradatu nintzan haren begiez;
Ezdut uste baduela parerik eztitasunez:
Ene bihotza tristerik dago harekin izan beharrez.

—Anhitz maite baduzula fama hedatu zauzu;
Egun guziez maite berri bat egiten omen duzu;
Horiek hola balin badira, nor fidaturen zauzu?
Khanbiatu behar duzu ni nahi balin banuzu.

—Baduzuia dudarik zu enetuz geroztik,
Nahi ere banukeela zutaz bertze maiterik?
Ezdut uzte balaitekela mundu huntan gizonik
Kontent bizi laitekeenik zu kitatuz geroztik.

—Mihian dutzun elhe ederrak bihotzian bazintu
Menturaz zure maithatzia erresoli niokezu;
Bainan gero desplazerrik eman gogo baduzu,
Othoitzen zaitut hemen berian lurrez estal nezazu!

TRADUCTION :

Je vis une jeune demoiselle un dimanche matin;
A cette seule vue, je devins amoureux de ses yeux;
Je ne crois pas quelle ait de pareille pour la douceur,
Mon coeur est triste par le besoin d’ĂȘtre avec elle.

D’avoir plusieurs amourettes vous avez le renom;
On dit que chaque jour vous prenez un amour nouveau ;
Si cela est ainsi qui se fiera Ă  vous?
Vous devez changer, si vous voulez m’avoir.

Pensez vous qu’aprĂšs que vous serez (devenue) mienne,
J’aie mĂȘme l’idĂ©e d’avoir une autre bien-aimĂ©e que vous ?
Je ne crois pas que dans ce monde un homme
Puisse se rencontrer qui vivrait heureux aprÚs vous avoir délaissée.

Si les belles paroles que vous avez Ă  la langue vous les aviez dans le cour,
Peut-ĂȘtre me dĂ©ciderais-je Ă  vous aimer.
Mais si vous avez l’intention de me causer plus tard du chagrin,
Je vous en prie, ici mĂȘme, recouvrez-moi de terre.